Des projets pour la réhabilitation du LEP

Des projets pour la réhabilitation du LEP

01 mar

L’histoire du LEP de Volvic remonte à 1946. Cette année-là, la commune de Volvic met à disposition de l’Etat un terrain de 2,5 hectares, attenant à l’ancienne gare pour créer un collège d’enseignement technique. Pendant plus d’un demi-siècle, il formera des professionnels des métiers du bâtiment. Après la décentralisation, il deviendra un lycée professionnel géré par la Région, jusqu’en 2007, année de sa fermeture où l’enseignement des métiers du bâtiment est transféré au nouveau lycée Pierre Joël Bonté de Riom.

Le terrain est rendu par la Région à la commune avec l’ensemble des bâtiments vétustes et amiantés. Un cadeau empoisonné, puisque désamianter et raser tous les bâtiments (environ 15 000 m2 avec les étages) coûte près de 3 millions d’euros. Un vrai risque de friche à l’abandon donnant une mauvaise image à l’entrée de la ville.
C’est en 2012 que la municipalité commande étude de requalification afin de déterminer les bâtiments pouvant être réhabilités et ceux devant être détruits, étape par étape.

La démolition (après désamiantage) des bâtiments est la phase la plus spectaculaire. Mais ce n’est qu’une étape d’un projet réfléchi et mené depuis 2012 avec méthode et ténacité et qui devrait s’achever avec la construction d’un nouvel Ehpad.

Etude de requalification en 2012 puis mise en œuvre en 3 phases :

Phase 1 : (2013 à 2017) Réutilisation de certains bâtiments :

  • l’ancien réfectoire en salle des fêtes,
  • l’ancienne infirmerie en siège de VSV (qui peut à l’avenir devenir une crèche),
  • les anciennes salles de classes en Clubs de boxe et d’escrime,
  • les anciens bureaux administratifs en Maison Médicale de garde,
  • les anciens logements de fonction en Pépinière d’entreprises, (voir article page 23)

Soit 4 650 m2 de surface sur les 14 100 m² de la zone du LEP réduisant d’un tiers le coût de déconstruction.

Phase 2 : Recherche de financements pour déconstruire le reste des bâtiments non réutilisés (1,8M€) :

Région 900 000€, RLV : 350 000€ , Commune : 550 000€

Phase 3 : Construction d’un nouvel Ehpad (2019-2020) (9 M€)
L’Ehpad actuel n’étant plus aux normes depuis 2007

Les travaux de désamiantage et de démolition ont débuté mi-décembre, pour des raisons de sécurité, la salle des fêtes de l’ancien LEP ne sera plus louée jusqu’au 15 juin. A partir de cette date le stationnement des véhicules devra s’effectuer sur le parking du complexe sportif.