Eau -Ville de Volvic

L'eau, une ressource essentielle

16 Juil
L’eau est une ressource fragile qu’il faut préserver ! Les épisodes de sécheresse et de canicule se répétant de plus en plus régulièrement chaque été, chacun d’entre nous est contraint de s’interroger sur l’utilisation de la ressource en eau. Indispensable à la vie des êtres vivants et à la biodiversité, elle doit être de plus en plus protégée et utilisée à bon escient par nos pratiques et nos comportements. L’eau de Volvic, l’eau de nos montagnes, l’eau de nos volcans… Beaucoup nous l’envient.
Peu de personnes savent d’où elle provient, comment le réseau d’eau est entretenu et quelles actions sont réalisées pour préserver cette ressource.

ZOOM SUR... Le smuerr

Avec comme nouveau président le maire de Volvic, Laurent Thevenot, le SMUERR (Syndicat Mixte des Utilisateurs d’Eau de la Région de Riom), créé en 1982 et basé à Volvic, est chargé de la protection et du traitement de la ressource en eau dans toutes ses dimensions. Il réunit aujourd’hui les communes de Volvic et Châtel-Guyon ainsi que les syndicats SIAEP (28 communes) et SAEP (4 communes). Au total, ce sont donc 34 communes qui bénéficient de l’eau du Goulet, captage réalisé dans les années 1920 au dessus du bourg de Volvic. Une fois captée, l’eau est traitée et distribuée vers RLV et le SIAEP.
 

ZOOM SUR... Le captage de Moulet-marcenat

Le forage de Moulet-Marcenat a été mis en service en 1991. L’eau est puisée à 80 mètres de profondeur dans une ancienne vallée comblée par des coulées volcaniques dont le fond atteint 115 mètres. Il dessert les villages dits «du haut» : Moulet-Marcenat ; La Coussedière ; Viallard ; La Pradelle ; la Plaine ; Tourtoule ; Luzet ; le Cratère ; La Gare et les Goulots. 
L’eau prélevée est stockée sur la commune de Charbonnières-les-Varennes, dans le réservoir du Thiolet, dont la concentration en arsenic varie entre 13 et 14 μg/L tandis que la norme d’après le code de la santé publique est de 10 μg/L. Afin d’abaisser la concentration en arsenic aux alentours de 7-8μg/L, le réservoir du Thiolet reçoit de l’eau provenant de la station de traitement de Grelières. A l’inverse, si la commune de Charbonnières-les-Varennes a des besoins en eau, l’eau du forage peut être envoyée dans leur réservoir. Ce soutien est principalement effectué en période estivale.
L’arrêté préfectoral du 15 avril 2003 portant sur la déclaration d’utilité publique et autorisant la distribution d’eau destinée à la consommation, autorise un prélèvement de 380 m3/j sur le forage de Moulet-Marcenat pour la distribution d’eau sur la commune. D’après les résultats des 3 dernières années, le débit journalier observé est en moyenne de 250 m3/j. 

Depuis 2018, une baisse non négligeable du forage est observée. En effet, le niveau de la nappe a baissé de 6,5 m entre le 25/05/2018 et le 25/05/2019. Les sécheresses successives couplées aux faibles pluviométries hivernales de 2018 à 2020 n’ont pas permis une recharge suffisante de la nappe. Ainsi, le niveau a continué de baisser. à ce jour on constate que l’hiver et le printemps 2021 ont permis de recharger la nappe et de faire remonter son niveau même s’il reste encore inférieur à celui de 2018.


Limitation de l’urbanisation  sur le secteur «Volvic haut»

Au vu des données du captage de Moulet-Marcenat disponibles début 2020, la communauté d’agglomération RLV* n’était pas en mesure de garantir la bonne alimentation en eau des populations sur le secteur « Volvic-haut ». C’est pourquoi RLV a lancé une étude pour vérifier les capacités d’alimentation en eau et les capacités de réduction des pertes en eau.

Les résultats de cette étude, remis aux élus en avril 2021, montrent :

  • qu’il existe une réelle tension sur la ressource en eau, surtout en période estivale ;
  • que cette tension pourra être réduite en améliorant le rendement des réseaux de distribution ;
  • que cela nécessitera un plan de travaux conséquents avec des investissements financiers très importants dans les années à venir.

Ce constat a obligé RLV et la mairie de Volvic à prendre des mesures de limitation de l’urbanisation du secteur, pour des raisons de salubrité publique.
Ainsi, il n’est plus possible de construire des habitations nouvelles sur ce secteur tant que la diminution des pertes en eau sur les ouvrages ne sera pas effective.

Seules seront autorisées :

  • les réhabilitations de bâtiments existants ;
  • les extensions ou constructions d’annexes de bâtiments qui bénéficient déjà de branchements en eau potable actifs.


Qui gère la compétence eau sur le territoire ?

Dans le cadre de l’application de la loi du 7 août 2015 portant sur la nouvelle organisation territoriale de la république (loi NOTRe), la compétence EAU et ASSAINISSEMENT a été transférée au 1er janvier 2020 à la Communauté d’Agglomération Riom Limagne et Volcans. 

Au vu de la complexité de sa mise en œuvre, la communauté d’agglomération permet à la commune de Volvic de continuer de gérer cette compétence, au travers d’une convention de gestion jusqu’à fin 2022. En tant qu’ancienne autorité compétente, la commune apporte son expertise et ses connaissances à RLV. En tant qu’exploitant, elle assure la continuité du service par sa réactivité et garantit le respect des règles de celui-ci.

Quelles sont les missions de la commune ?

La commune assure les missions suivantes :
- La surveillance, l’entretien et les réparations des ouvrages et des canalisations d’eau potable et d’assainissement 
- La gestion des relations avec les usagers du service : relevé des compteurs, préparation de la facturation, accueil physique et téléphonique du public
- Les travaux d’entretien et de petit renouvellement, la réalisation des branchements

Concernant les travaux de renouvellement des réseaux, la commune identifie les besoins et les communique à RLV qui définit ensuite un calendrier de travaux en fonction des priorités à l’échelle de son territoire.
A l’heure actuelle, aucune décision n’est prise sur le choix du mode de gestion à partir de 2022. RLV est en train d’étudier les différentes possibilités et leur rentabilité afin de prendre des décisions pour la suite.