Ville de Volvic - Bulletin Municipal

Magazine municipal décembre 2018

30 Déc

Le magazine municipal de la commune de décembre 2018 vient de sortir ! Vous pouvez le consulter ou le télécharger en cliquant sur le lien ci-dessous:
Magazine municipale décembre 2018

Voici également quelques compléments aux articles publiés dans le magazine

 

IMG_1054.JPG

Ouverture du pôle santé

Le maintien et le développement des services à la population constituent des priorités pour la commune, notamment dans le domaine de la santé.

Le bâtiment de 1 247 m² avec parking attenant est situé Avenue de la Liberté et est dédié entièrement aux professionnels de santé. Ce pôle médical fonctionnel répond aux besoins des patients qui pourront trouver proche de chez eux une équipe pluridisciplinaire.

Au rez-de-chaussée vous retrouverez une pharmacie, un cabinet d’infirmières et un cabinet de kinésithérapeutes propriétaires de leurs locaux qui se sont déjà installés depuis début décembre.

Puis sur les 192 m² de surface restante acquise par la mairie s’installeront en location à partir de janvier 2019 deux médecins généralistes, les médecins de la maison médicale de garde et une sage-femme. La commune recherche deux nouveaux médecins généralistes pour pallier au départ le retraite de médecins Volvicois.

A l’étage, une superficie totale de 268 m², mise en location par la commune, accueillera à partir de février 2019 un cardiologue, un cabinet d’infirmières, deux orthophonistes, une thérapeute comportementale (hypnose médicale…) et une coach professionnelle.

D’autres praticiens de santé comme une réflexothérapeute, une kynésiologue, une sophrologue, une praticienne en psychothérapie, une naturopathe, une microkiné, un praticien de « Shiatsu », interviendront 1 à 2 jours par semaine dans des bureaux partagés.

 

 

44913578_1031792350327011_4561548275315900416_n.jpg


Claude Moity, une Volvicoise engagée

Par Marie-Claude Boismenu

Sa démarche claudicante, séquelle d’une poliomyélite contractée dans l’enfance, n’altérait en rien son charisme et son allure élégante.

Avant-gardiste et féministe convaincue, elle occupa son fauteuil de chef d’entreprise avec une compétence incontestée dans un milieu corporatif masculin sans complaisance. Elle se rendait chaque jour à sa carrière de lave, s’entourant des conseils avisés d’Amédée Sahut, géologue autodidacte, pour décider du choix des bancs de pierre que ses ouvriers devaient extraire suivant un protocole bien établi. De la carrière au chantier de taille et de sculpture, elle assuma en totalité la gestion de son entreprise.

Ce côté professionnel n’occultait en rien la femme cultivée, amateur d’art et de littérature. Elle vouait une grande admiration à Victor Hugo (d’où le nom donné au collège de Volvic) dont elle possédait la totalité des œuvres ainsi qu’une bibliothèque remarquable. Mélomane avertie, elle se plaisait à écouter en permanence de la musique classique qu’elle savourait avec bonheur et passion.

Epicurienne, elle aimait rassembler ses amis autour d’un bon repas car elle excellait dans la préparation des gibiers qu’elle avait elle-même chassés ou dans l’élaboration de délicieuses soupes de poissons pêchés à l’île de Ré, sa seconde patrie après Volvic.

Rigoureuse et éprise de justice, elle était souvent intransigeante sans jamais se départir d’une grande humanité. Issue d’une lignée familiale aux origines bourgeoises, elle n’a eu de cesse d’affirmer sa laïcité qu’elle appliqua avec véhémence au cours de son mandat de maire de Volvic, de 1971 à 1977.

Claude Moity fut une personnalité brillante que les Volvicois ont inscrite dans l’histoire de la commune aux côtés de son père, le docteur Moity.