ABC - Ville de Volvic

Mise à jour de l'Atlas de la Biodiversité Communale

18 Avr

La première version de l’Atlas de la Biodiversité Communale (ABC) de Volvic finalisé en 2016 a permis de dresser un tableau précis de l’état de la biodiversité volvicoise au travers de l’étude de certains groupes faunistiques. A l’époque il a permis de recenser 350 espèces présentes sur la commune. Cette année, avec la participation d’une étudiante en première année de master Gestion de l’environnement, il a été possible d’actualiser ces données.

En effet, ce travail a été réalisé grâce à l’utilisation des observations partagées par les naturalistes bénévoles volvicois, par l’impluvium de Volvic (financées par le CEPIV), par la Réserve Naturelle Régionale des Cheires, par l’Espace Naturel Sensible de la Côte Verse et enfin par les bases de données existantes.

Ainsi, en 2021 avec ces efforts de recensement nous pouvons dénombrer pas moins de 2 735 espèces présentes sur la commune de Volvic avec l’identification de 157 espèces menacées (liste rouge européenne) ou protégées mais également 13 invasives.

Ces données nous montrent que la commune de Volvic est un territoire à préserver ; au sein de ces espaces naturels (RNR, ENS et impluvium) de nombreuses espèces faunistique et floristique sont présentes, c’est un enjeu de poids d’approfondir cet Atlas de la Biodiversité Communale afin de faire part aux volvicois la richesse spécifique de notre territoire.

Pour en savoir davantage à ce sujet, au fil des mois nous reviendrons sur 12 espèces d’intérêt présentes à Volvic.

La commune remercie chaleureusement toutes les personnes ayant participé à ce travail, ainsi que la LPO Auvergne, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Conseil départemental du Puy-de-Dôme et le CEPIV.


La vipère aspic  

Malgré leur apparence souvent peut attirante, les serpents sont maintenant tous protégés en France depuis 2021. La vipère est menacée par la destruction de son habitat ainsi que l'intensification de l'agriculture, de plus, l’homme ne cesse de les traquer par peur de se faire mordre mais elle est importante pour la régulation de rongeurs porteurs de maladies comme le campagnol.

En mai, la vipère vit sa première période de reproduction de l’année, la seconde se déroulera en automne.

 A Volvic, nous avons recensés environ 624 vipères aspic depuis 1997.

Dernière observation notifiée dans l’atlas communal : avril 2019 - Le Chalard- Volvic

Cliquez ici pour visionner une vidéo