Entretien des Espaces publics

Les services de la ville agissent au quotidien pour offrir aux Volvicois un cadre de vie agréable et accueillant. Ils agissent sur la propreté, l’entretien de la voirie, et l’entretien des espaces verts.

La propreté en ville

La qualité de la vie à Volvic impose un comportement responsable de chacun d’entre nous.
Chaque jour, les agents de la commune interviennent pour garantir la propreté :

  • Balayage mécanisé et manuel et lavage des rues
  • Enlèvement des tags et des affichages sauvages
  • Entretien des toilettes publiques
  • Suivi des corbeilles
  • Entretien des fontaines
  • Entretien des points d’apport volontaires.

Par ailleurs, un grand nombre de distributeurs de sacs sont à disposition des Volvicois qui possèdent des chiens pour leur donner les outils nécessaires au maintien de la propreté de nos rues.

L’entretien et la mise en valeur des espaces verts

Les activités de ces agents sont nombreuses :

  • Entretien courant (tonte, désherbage, taille douce,…)
  • Fauchage
  • Elagage
  • Fleurissement et suivi des massifs
  • Entretien des terrains de sports

Le fleurissement

Fleurissement Volvic_0.jpgVVF_reference.jpg

Une deuxième fleur qui récompense la démarche qualitative d’amélioration du cadre de vie engagée par la commune :

  • Embellissement des jardins publics, fleurissement des massifs, jardinières, talus,
  • Respect et à la valorisation du patrimoine naturel existant avec un nouveau projet autour des vergers conservatoires, (4265 m², régulièrement entretenus par le Conservatoire des Espaces Naturels d’Auvergne) avec le service des espaces verts, le chantier d’insertion, le CCAS et le service enfance jeunesse. Ce projet va permettre de valoriser les sites en créant des panneaux pédagogiques à destination des enfants et des adultes mais aussi de préserver la faune locale en aménageant des abris (perchoirs, nichoirs et hôtel à insectes).
  • Traitement le plus naturel possible des espaces publics avec l’objectif zéro phyto pratiquement atteint cette année.
  • La réduction des consommations d’énergie des espaces publics
  • La gestion de l’eau et de sa qualité (protection et gestion de l’Impluvium)
  • En urbanisme, programme pluriannuel d’entretien des voiries et de modernisation des réseaux d’assainissements, d’électricité et de téléphone ; aides conjointes de la commune et de l’ancien VSV pour la réfection des façades en centre bourg ; restauration du petit patrimoine (27 fontaines, 21 croix, lavoirs, abreuvoirs, fours banaux…) aidée à 50 % par un fonds de concours de l’ancien VSV.
  • Installation de panneaux photovoltaïques sur les bâtiments publics,
  • Mise en place un marché Bio de producteurs

Démarche communale pour aller vers le zéro phyto

Depuis 2009, la municipalité s'est engagée dans une importante réduction de l'utilisation des produits phytosanitaires pour l'entretien des espaces verts et a obtenu en 2011 le label niveau 1 de la charte d'entretien des espaces publics. Ces dernières années, les efforts se sont poursuivis pour réduire considérablement l'utilisation de ces pesticides nuisibles à la santé humaine mais aussi à celle de notre environnement (pollution des cours d'eau notamment, impact sur les insectes, la faune sauvage et les animaux domestiques).

En 2016, l’acquisition de matériel performant permet aux agents municipaux d’agir de façon plus efficace sur le terrain et d’adapter leurs interventions aux différents espaces. Aucun traitement chimique de la voirie et des espaces publics n’est réalisé. Ces efforts permettent à la commune de demander la labélisation au niveau 2 de la charte d'entretien des espaces publics tout en s'approchant du niveau 3 qui valide l'absence totale de traitement chimique sur l'ensemble du patrimoine public de la commune.

Tous les habitants peuvent participer à cet effort d'une part en arrachant les « herbes folles » devant chez eux et surtout en pratiquant l'entretien sans produit chimique de leurs propres espaces verts (pelouses et jardins potagers).